imagesla liberté de l'Afrique dépendra de la conduite et du fonctionnement de l'union africaine, La situation dont fait face le continent africain de nos jours nous donne raison de penser que l'indépendance acquise au prix du sang des africains n'était que de façade. Nos dirigeants sont restés depuis lors attachés à la servitude coloniale pour les uns et impériale pour les autres. Ces chefs d'états qui sont censés prendre des décisions au nom du peuple se font plutôt dicté une ligne a conduite par les puissances occidentaux dites "grandes". Néanmoins certains chefs d’états (comme M. KADHAFI, GBAGBO Laurent …) ayant compris qu'il était temps pour l'Afrique de prendre en main son propre destiné sont combattus par les impérialistes et ceci avec la complicité des autres chefs d'états (comme Abdoulaye WADE, COMPAORE Blaise, Denis SASSOUGUESSO, Ali BONGO…); où est donc l'union africaine pour mettre un terme a ces exactions? Que fait l'union africaine pour le règlement de nos conflits? Pourquoi l'union africaine laisse t-elle les occidentaux venir sur le sol africain attaqué un pays africain sans son accord? Face à cette situation MALCON fait des propositions pouvant sortir l'Afrique des griffes de l'envahisseur et de lui garantir son indépendance totale.

 Pour notre liberté il faut :

1- Créer une armée commune forte de plus de 2500000 hommes basée dans tous les régions d’Afrique (Afrique centrale, Afrique australe, Afrique de l'ouest, Maghreb etc...): cette armée servira comme force d'interposition africaine, pour réprimander les coups de forces en Afrique, intervenir en cas de non respect de la constitution et de confiscation de pouvoir par un chef d'état en Afrique ; lutter contre le terrorisme sur le territoire africain, lutter contre le trafic d’armes ; ceci n’empêchera pas les différents pays d’Afrique à avoir une armée,au contraire mais avec des tâches réduites au maintien de l’ordre, avec cette armée on ne parlera plus de conflit entre état africain

2-Rendre effectif le projet de création de la Banque Centrale d’Afrique (B.C.A), du Fond Monétaire Africain(F.M.A) et revoir le fonctionnement de la Banque Africaine de développement(B.A.D): ce projet ne nécessite pas forcement que l'Afrique batte une monnaie unique,ce projet va rendre entièrement a l'Afrique son indépendance monétaire, l’Afrique ne  contactera plus de dette a fort taux d’intérêt, chaque pays pourra avoir accès aux informations concernant le montant dont elle dispose à la banque centrale, ce qui n’est pas possible actuellement aucun chef d’état d’Afrique Francophone ne peut dire de quel montant elle dispose au trésor français

3-Créer une cour pénale africaine: cette cour se chargera de juger les cas de crime contre l'humanité en Afrique, juger les chefs d'états, juger les chefs de guerres ; aucun chef d’état ou autre homme politique, même les criminels de la dernière classe ne pourrons plus être extradé ver l’Europe.

4-Créer un fond d'aide humanitaire (F.A.H): ce fond diriger par un africain se chargera d'aider la population en cas de catastrophe naturelle, lutte contre la famine, séisme etc... Chaque pays devra verser une cotisation annuelle pour le bon fonctionnement de celui-ci, tous les pays du monde pourront donner des dons et ceci sans condition. Ce fond n’empêchera pas le programme alimentaire mondial, UNICEF ou autre ONG humanitaire de travailler sur le sol africain, ils exerceront prochainement sur le continent sous la coordination du F.A.H

5-Créer une organisation africaine de lutte contre la corruption (O.A.L.C) avec des représentations dans chaque pays africains: cette organisation va travailler en collaboration avec la C.P.A et se chargera de lutter contre la corruption, d'enquêter sur le patrimoine des dirigeants africains

6-créer une organisation africaine du travaille (O.A.T): il travaillera en collaboration avec l'Organisation Internationale du Travail (O.I.T) mais en tant que organisation africaine va plus se concentrer sur l'intégration africaine des jeunes, la création d'emplois pour tous, réduction du taux de chômage, protection des travailleurs.

7-créer une commission électorale indépendante africaine (C.E.I.A) : cette commission sera constituée de 200 membres ressortissant de tous les pays d'Afrique, elle assistera chaque pays africain pour l’organisation des élections libres et transparentes

8-créer l'Organisation Africaine du Commerce (O.A.C) : cette organisation veillera sur la libre échange des produits entre états africains, elle renégociera les conditions d’exportation de produits pétrolier, café cacao, manganèse, caoutchouc, l’uranium vers l’occident

9-créer l'Agence Africaine de Régulation des Marchés Publique (A.A.R.M)

10-créer un centre pour la recherche scientifique: ce centre dirigé par un scientifique chevronné va permettre à tous les chercheurs africains de démontrer leur savoir faire, ceci empêchera nos cerveaux  d’œuvrer au compte de l’occident, recherche sur le sida et d’autres maladies qui déciment le peuple africain

 

Thierry MBEPGUE

Combattant de la Liberté