th

AUX DIRIGEANTS AFRICAINS A LA SOLDE DE L’IMPÉRIALISME.

Vous avez trahis notre idéale. Nous vous avons envoyé chercher de l'eau pour étancher la soif de liberté des africains, mais avec la complicité des impérialistes, vous êtes revenus plutôt avec du fagot pour un grand feu de la bombance. Vous nous rendez le mal pour la confiance que nous vous avons fait. Sachez que l'eau rafraichie le corps et l'âme, le feu lui, il brûle le corps. Vivement que l'eau éteigne le feu. A défaut nous craignons que vous ne deveniez une fabrication sociale dans un monde sans scrupule. Il n'y a pas qu'un jour, demain aussi le soleil brillera.

Thierry MBEPGUE - Combattant de la Liberté