indexEn décidant d'appeler officiellement à l'aide la France pour stopper l'offensive des islamistes dans le nord du Mali, le président Malien par intérim S.E DIOCOUNDA Traore à légitimé la présence de l'armée Française sur son territoire, mettant ainsi en péril la sécurité dans la sous région et réduisant les chances de voir un jour cette crise trouvée une issue favorable. Ce n'est que quelques jours après le début des bombardements des positions des rebelles islamistes par l'aviation française que les dirigeants de ce pays ont avoué pour la première fois avoir à faire à un groupe aguerri bien organisé et entraîné, un groupe déterminé à aller jusqu'au bout de ses ambitions. Un groupe capable de terroriser toute la sous région entière.

Le président intérimaire du Mali n'aurai jamais due commettre une erreur aussi monumentale, une erreur grotesque qui à coup sûr embrasera la sous région d'Afrique de l'ouest. Le président Traoré qui a pris cette décision à cause du fait que ses paires d'Afrique soient rester coi face a cette situation à ainsi fait du Mali un pays de cocagne, par ricochet fait de sa sous région une région de cocagne.

Contrairement aux fanfaronnades des chaînes et médiats étrangers qui présentent cette guerre comme une guerre sans conséquences notoires pour la sous région, je vous le dis en vérité que les rebelles islamistes n'hésiteront pas à se scinder en petits groupes pour attaquer la sous région entière. Ils vont commettre des attentats dans toute la sous région pour détourner les attentions et disperser cette coalition de forces armées qui s'exerce sur elle. Alors, est ce que les pays de la cedeao sont prêts à faire face aux attaques terroristes? La France pourra t-elle protéger les pays de la sous région contre des représailles islamiste? Autant de questions que vous devez vous poser au lieu de soutenir aveuglement une intervention colonialiste et d'applaudir ces raids qui en fait font plus de dégâts au sein de la population de la civile.

Chers frères et soeurs Africain, je ne suis pas un va en guerre, je n'ai fais aucune école militaire, je n'ai jamais combattu aux côtés des rebelles, mais l'esperiancce acquise au bout des différents conflits qu'a connu l'Afrique me permet de tirer la conclusion suivante: "On ne fait pas la guerre pour tuer, mais pour vaincre" L'armée Française ne fait pas la guerre contre les islamistes pour les vaincre mais pour les tués, pour les éradiqués et cela n'entrainnera qu'un échec cuisant. Rien que les Africains doivent résoudre cette crise, que ces personnes tapis dans l'ombre qui disent que l'Afrique ne pouvait pas faire face a cette rébellion sachent qu'un groupuscule de bandits armés et mercenaires soutenus par les occidentaux ne peut pas mettre en déroute une force Africaine.

Je demande a mes frères et soeurs Africains d'être prudents, je vous demande de faire attention aux hommes politiques Françaises, on connais déjà leur roublardise. Par la faute du président DIOOUNDA, le mastodonte malien sera dépecé et reparti entre tous ces pays occidentaux qui vont participer à cette guerre.

Je demande aux dirigeants des pays d'Afrique de l'ouest de mettre tout en oeuvre pour sécuriser leur territoire et leur population.

Je demande aux dirigeants africains de refuser toute intervention terrestre de la France au Mali, car ce serai une insulte que se soit celui qui est prétendu vous aidez qui vous appelle en renfort alors que le conflit est sur votre territoire.


Que Dieu bénisse l'Afrique!

Thierry MBEPGUE
Combattant de la Liberté