mnlaJ’affirmais déjà au lendemain de l’éclatement de la crise Malienne que c'était la France de SARKOZY qui en était le principal instigateur. C'est elle qui a manigancé pour que le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) occupe le nord du pays et c'est toujours la même France qui est l'auteur du coup d'état militaire au sud du Mali contre Ahmadou Toumani TOURE.  

J'avais aussi traité la manœuvre de la cedeao de folklorique, a cause du fait que ses déclarations ne se limitaient qu'a une intervention militaire contre les putschistes et non pour rétablir l'intégralité du territoire malien en chassant les rebelles du MNLA. La cedeao fait parti intégrante de ce complot contre le peuple malien. Ne vous fiez pas aux différentes  déclarations pondues par cette organisation sous régionale de l’Afrique de l’ouest sur leur volonté de résoudre la crise, elle vous endors en vous faisant croire qu'elle pourra libérer le nord du Mali et chassé la rébellion du MNLA par l’action des forces de la cedeao, au contraire ce qui les intéresse depuis le début de la crise est la protection du gouvernement imposé au Mali avec a sa tete le très contesté Diocounda TRAORE.

Les véritables acteurs de ce complot sont la France qui est la principale organisatrice, le Qatar qui est le financeur, le MNLA la branche armée chargée d'occuper le nord du mali, la cedeao chargée de légitimer en œuvrant pour un dialogue avec la rébellion qui n'a pas au fond sa raison d'être.

Soyez plus attentif sur le comportement de Moussa Ag Assarid, porte parole du MNLA, président de lamoussa_ag cellule Europe qui est reçu sur toutes les grandes chaines occidentales et au parlement europeen, de Dramane Ouattara (venu au pouvoir par coup d’état en côte d’ivoire) et de blaise Compaore (venu au pouvoir au Burkina-Faso par coup d’état) depuis l'éclatement de cette crise. La première déclaration de Dramane Ouattara était de proférer des menaces d'intervention armée de la force de la cedeao contre les militaires fideles au capitaine Sanogo, ce dernier étant devenu l'homme à abattre pour avoir trahi la mission à lui confiée. Le capitaine Sanogo qui était chargé de faire le coup d'état et d'installer la marionnette Diocounda a voulu s'accaparé du pouvoir, mettant ainsi en péril le plan savamment organisé et exécuter par la cedeao. Pourquoi a t-il refusé de céder aux caprices de la cedeao?  à la dernière minute, le capitaine Sanogo sans doute aurai compris que l'intégrité territorial de son pays était en danger et qu’en temps que soldat, personne d’autre n’était mieux placé pour protéger le territoire malien que son armée et voulais ainsi mettre tout en œuvre pour la garantir au grand dam des sorciers de la cedeao. Voila ce qui explique donc le fait que Dramane et Compaoré en veulent tant au capitaine Sanogo, il est passé selon eux du statut de "partenaire" dans le complot a celui de "Traitre a abattre", il a fait échouer le plan organisé par Sarkozy  qui consistait a diviser le mali en deux parties, engager les pourparlers avec le gouvernement du sud pour permettre au MNLA de s'en raciner et qu’en suite ces discutions aboutissent a un accord entre les deux parties pour la création d'un état indépendant de l'azawad.  Vous comprenez donc que Dramane Ouattara et blaise Compaoré avaient un rôle important à jouer dans ce complot, ils étaient chargés de protéger les combattants du MNLA au nord.

Un autre trouble fête est bien sûre le groupe d'ansar-dyne, il  combat pour l'instauration de la charia au Mali. Ce groupe faisait-il parti du complot au paravent ou est-il un simple opportuniste? Je ne saurai vous le dire avec précision.  Par contre tout ce que je peux vous dire est qu'il existe un lien entre ce groupe armé est les djihadistes algériens et afghans, il existe également un lien entre ce groupe et le Qatar, Alors pouvons-nous dire avec certitude que ansar-dyne est le plan "B" des comploteurs? Oui c'est possible.

Le combat entre les islamistes d'ansar-dyne et le MNLA à Gao à convaincu plus d'un sur le véritable rôle trouble que jouait la cedeao dans la résolution de ce conflit. C'est l'armée burkinabé qui a organisé l'évacuation de Bilal Ag Chérif, Le président de la rébellion touareg du MNLA, est ce pas une preuve qu'il est un élément essentiel dans ce complot?  Pourquoi l’armée Burkinabé s’épuiserait-elle à venir en aide a un individu que la cedeao prétend combattre ?  Là sont des nombreuses questions que vous devrez vous poser à présent.

Avec la chute du boucher de l’Elysée,  ses enfants en Afrique peine a mener a bout le bon déroulement de ce plan macabre d’où le désordre qui sévis  actuellement dans le nord du Mali. Le MNLA étant chassé dans plusieurs villes du nord du Mali, avec qui le gouvernement Malien devra t-il négocier à présent ?  Quelle est donc la nouvelle position de la communauté internationale face à cette situation ?  La France de François HOLLANDE voudrai laisser les africains régler eux même leur problème mais l’Organisation des Nations Unies(ONU) privilégie pour sa part la voix du dialogue. Pour qu’il y’ait une intervention des forces de l’union africaine au Mali, l’ONU devra au préalable donner son accord a travers une résolution, mais  pourquoi le projet de resolution déposé par l’UA  ne passe pas ?  Pour répondre à cette question, vous devez chercher a savoir a qui ne profitera pas une attaque militaire au nord du Mali ?  Aux comploteurs ci-déçu cités.  C’est donc une DANSE DES SORCIERS.

Le Mali étant un pays souverain membre des nations unies et de l’union africaine, se doit de demander officiellement une intervention militaire de l’UA car son territoire est attaqué par des groupes terroristes. C’est son droit le plus absolu de n’engager aucune discussion avec une bande de rebelle comme veulent lui imposer certains pays de la sous région de l’Afrique de l’ouest et de l’Europe.  L’ONU même a la demande d’un de ces membres doit intervenir en cas de menace extérieur, la France au nom de l’accord de défense de 1961 doit en collaboration avec les troupes maliennes combattre les terroristes qui occupent le nord du Mali.

Je déplore ici le fait que l’armée française n’intervienne en Afrique que pour faire des coups d’états, elle intervient sur le continent africain en soutien aux rebellions. Je condamne le rôle que joue le Burkinafasso dans les différents projets de déstabilisation des pays africains.

 

Que Dieu bénisse l’Afrique!!!

Que Dieu vienne en aide au peuple Malien!!!

Thierry MBEPGUE